Appartement 16

Législatives : Queyranne fait la leçon à Collomb

132 visites | 1 commentaire

Dans une interview accordée ce jour au Dauphiné Libéré, Jean-Jack Queyranne, président socialiste de la région Rhône-Alpes, montre clairement son désaccord vis-à-vis des prises de position colériques de Gérard Collomb, relatives aux candidatures aux prochaines élections législatives. Le maire PS de Lyon avait fustigé la décision des instances nationales du PS de laisser la 1ère circonscription du Rhône à un candidat écologiste, en l’occurrence le pédagogue Philippe Meirieu. Collomb qui a un passif fait de discorde avec ce candidat désigné, lui préférait son adjoint au sport, Thierry Braillard, également issu de « l’ouverture sur la gauche », puisque PRG. Les deux candidats sur la première circonscription sont par ailleurs tous les deux élus au conseil régional. Pour Queyranne, pas de problème à gérer :

 

« C’est aux partis politiques de faire respecter les accords signés pour l’attribution des circonscriptions. En tout cas, il n’y aura pas de compétition à l’intérieur de l’exécutif régional. »

 

A lire sur ledauphine.com.


Partager cet article


Soutenez Rue89Lyon Vous avez apprécié cet article ?
Abonnez-vous pour que Rue89Lyon puisse
en produire d'autres et plus.

Publicité

À vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

1 commentaire posté

  1. Il semblerai que Lyon capitale sur interprete tout comme Rue89 l'actu est d'ailleurs corrigée

    Info rectifiée sur Lyon Cap :
    Brève actualisée à 15h : Une collaboratrice du président de Région nous a contactés dans la fouée de la publication de cette brève. "Queyranne ne soutient pas un membre de son exécutif contre un autre", nous dit-elle, démentant l'interprétation que l'on pourrait faire de ces déclarations au Dauphiné Libéré.

    Cette collaboratrice ajoute que le président de la Région "a sans doute plus d'affinité avec Thierry Braillard", le connaissant mieux.