Actualité 

Lejaby en liquidation judiciaire pour payer les salaires

Le placement en liquidation judiciaire sonne souvent comme la fin définitive d’une entreprise. Dans le cas du fabricant de lingerie, ce n’est pas encore un plan social qui s’annonce. La décision du tribunal de commerce de Lyon du 22 décembre a surtout pour finalité que les AGS (le régime qui garantit les salaires) versent les salaires, à la place de l’entreprise en redressement judiciaire depuis le 27 octobre.

 

Autre décision du tribunal de commerce de Lyon : la période de dépôt des candidatures de reprise a été repoussée au 29 décembre.

 

Depuis fin novembre, quatre candidats sont intéressés :

 

 

  • Isalys, sous-traitant tunisien de Lejaby, associé à Alain Prost, ex-directeur général de La Perla, à Chantelle et à un fonds privé milanais San Babila. 194 personnes seraient maintenues au siège de Rillieux-la-Pape.
  • Canat, PME de Millau spécialisée dans la lingerie féminine de nuit, maintiendraient 50 salariés (sur 100) à l’usine d’Yssingeaux (Haute-Loire) et 100 à Rillieux
  • Emmanuel Venot, actuel directeur commercial, et deux autres cadres sont candidats mais n’ont pas bouclé leur montage financier, selon les Echos. 145 salariés seraient conservés dont 35 à Yssingeaux et 21 à l’étranger,
  • Le fonds britannique Pacific Junction Corporation, crée par deux entrepreneurs français, avait fait la meilleure offre sur le plan social. Mais, toujours selon les Echos, aucun de ses représentants n’étaient à l’audience du 22 décembre.

 

 

Quant à linvestisseur grenoblois, Abcia, il a jeté l’éponge. « Notre offre n’est plus d’actualité », a déclaré, à l’AFP, Rodolphe Tarnaud, PDG d’Abcia. Selon Patrice Henry, un associé du projet Abcia, « il fallait être en place au 1er janvier, rassurer les clients, payer les fournisseurs au moment où la saison printemps-été commence ».

 

 

A lire sur lesechos.fr

 

 

Et lire sur liberation.fr

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89
Rue89
Rue89, le pure-player d'information monté depuis Paris et sur lequel une équipe de journalistes lyonnais à pris modèle pour lancer Rue89Lyon.
En BREF

Effet François Fillon à Lyon : le juppéiste Michel Havard met entre parenthèses sa vie politique

par Rue89Lyon. 949 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La distribution de tracts est-elle un délit ?

par Rue89Lyon. 372 visites. 1 commentaire.

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. 203 visites. Aucun commentaire pour l'instant.