Tribune 

Agression raciste au Concert de Sniper à Lyon : le témoignage de M

Le 17 décembre, une quarantaine de personnes s’en est pris aux spectateurs du concert de rap, qui avait lieu à deux pas du stade de Gerland où se tenait le match OL/Evian. Une agression qui porte une fois de plus la marque de l’extrême-droite.


 

Je m’appelle M., j’ai 18 ans et je suis d’origine algérienne. Samedi soir dernier, à Lyon, plus précisément à la salle du Kao, au Ninkasi Gerland, se produisait mon groupe de rap préféré, à savoir Sniper. Il y’avait beaucoup de monde à Gerland ce soir là, mais pas que pour Sniper. En effet, il y’avait également une rencontre de football qui opposait l’OL à Evian. Lors de l’attente pour le concert, tout se passait bien, les gens parlaient et rigolaient entre eux, et il y’avait une bonne ambiance comme dans toute file d’attente de concert. Mais vers 19h30, un groupe de supporter lyonnais (qui étaient facilement reconnaissable grâce aux écharpes et vêtements de l’OL), sont venus près de nous et ils se sont montrés très menaçant. Ils étaient une quarantaine, ils nous ont insultés, nous ont dit que nous n’avions pas notre place en France et que nous avions trahis notre pays. Ils ont arborés fièrement une grande banderole où étaient inscrit cette phrase : « La France, tu l’aimes ou tu rentres au bled« . Personne n’a répliqué dans la file d’attente car nous étions venus voir un concert et personne ne voulait gâcher sa soirée. Mais il a fallu de quelques regards de dégoûts pour qu’ils se montrent encore plus violent. Ils ont urinés dans des bouteilles de vins et nous les ont lancés violemment (j’ai moi même esquivé une bouteille qui allait finir en plein dans mon visage), ils nous ont crachés dessus, ils nous ont jetés des pétards et des fusées, ils ont même jetés des barrières de sécurités. Ils ont même agressés une femme voilée qui ne faisait que passer.

 

J’ai été terriblement choqué de toute cette haine gratuite. Ce n’est pas la première fois que de tels actes racistes arrivent à Lyon et par ce mail, je vous fais part de mon ras le bol. Je suis français, je suis né en France, j’aime ce pays et je le respecte. De nombreuses personnes étaient des français « de souche » dans le concert. Je regrette un manque d’intelligence de leur part qui fait qu’aujourd’hui peu de monde aime à vivre en France.

 

Je m’appelle M., j’ai 18 ans, et je suis d’origine algérienne. Et j’aime la France mais j’ai l’impression qu’elle ne m’aime pas.

 

Ce témoignage a été recueillis par SOS Racisme Rhône

Dans la perspective d’un dépôt de plainte, l’association anti-raciste cherche à réunir un maximum de témoignages.
> Billet modifié le 21/12 à 16h26 avec l’information de l’intention de déposer plainte

 

Partager cet article
Tags

L'AUTEUR
Rue89
Rue89
Rue89, le pure-player d'information monté depuis Paris et sur lequel une équipe de journalistes lyonnais à pris modèle pour lancer Rue89Lyon.
En BREF

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 552 visites. 2 commentaires.

Contre l’A45, une première fête pour relancer la mobilisation

par Rue89Lyon. 1 015 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, une petite manif de rentrée contre la loi travail

par Laurent Burlet. 2 413 visites. Aucun commentaire pour l'instant.