Cultures 

A la Une du New-York Times, une projection unique à Lyon

Plaisir d’offrir / « A la Une du New York Times » est un documentaire passionnant qui, en pénétrant dans la machine du « plus grand journal du monde », pose l’inépuisable question de la « production » de l’info. Magnifique, direz-vous, sauf que le film n’a pas été programmé à Lyon. Heureusement, les super-héros que nous sommes vous le proposent mardi soir en projection unique au Comœdia, suivie d’un débat avec Pierre Haski, le fondateur du premier pure-player d’info, Rue89.

Dans les nombreux portraits que lui ont consacrés la presse, Jill Abramson, le nouveau visage du New York Times, directrice de la rédaction d’un titre de presse ancien de 160 ans, parle à raison de défis à relever. Elle déclare au Monde :

« Dans l’actuelle phase de transition, la clé est que l’opinion reste convaincue qu’elle peut nous faire confiance ».

Et quand Arthur Ochs Sulzberger Jr, l’actuel propriétaire du journal, fustige les sites agrégateurs tels que le Huffington Post, cette new-yorkaise pur jus acquiesce :

« L’arrivée des sites sociaux modifie l’organisation et la diffusion des informations. A nous de ne pas baisser de niveau ».

Pour alimenter ce débat sur le travail des journalistes qui ne manquera pas, à la veille des élections présidentielles, d’agiter davantage encore les repas de famille ou les apéros pris au bar, Pierre Haski, répondra à vos questions, à l’issue de la projection du film mardi soir.

En tant que co-fondateur de Rue89, le premier pure-player d’information en France, et en tant que soutien indéfectible du projet de déclinaison locale de son concept, Pierre Haski est particulièrement bien placé pour débattre du renouvellement de l’info, quand le modèle traditionnel de presse souffre d’une crise déjà ancienne de nombreuses années.

Les Internautes qui se sont déjà manifestés pour assister à la projection ont envoyé les premières questions (chichis, chouchous, beignets, restent des places à gagner ici). En voici quelques unes, en vrac, pour vous inspirer :

  • L’information qualifiée de « hard news » passe de plus en plus par les réseaux sociaux (l’affaire DSK a démarré sur Twitter). Les réseaux sociaux sont-ils l’avenir de l’information ?
  • Qu’advient-il des métiers de la presse et surtout des photographes avec la survenue des smartphones qui permettent à quiconque, professionnel ou amateur d’être au bon moment, au bon endroit et de décrocher LA photo ?
  • Comment sont vérifiées par les journalistes les infos transmises par les réseaux sociaux ? Quel gage d’information sérieuse et objective peut-on avoir aujourd’hui ?
  • Ne pensez-vous pas que l’avenir du journalisme d’investigation est aux journaux régionaux ? Si un journal national se veut un minimum exhaustif, alors la quantité d’informations à évoquer, dans un monde où l’actualité est au bout des doigts, est énorme et réduit naturellement la taille des articles.
  • Pour survivre Rue89 a développé de nombreux services hors presse (goodies, formation…). Est ce que c’est la seule voie pour réussir lorsqu’on est un pure player ?
  • En quoi un étudiant formé en école de journalisme a-t-il de meilleurs atouts qu’un autre pour accéder à la profession de journaliste ?

Et on ne publie pas les blagounettes prévues à l’intention de l’équipe de Rue89Lyon et de Pierre Haski, d’autant que le documentaire d’Andrew Rossi ne manquera pas de susciter d’autres interrogations.

« A la Une du New York Times », à 20h30, au cinéma le Comœdia, 13, avenue Berthelot, Lyon 7è. Projection suivie d’un débat avec Pierre Haski de Rue89.

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.
En BREF

Effet François Fillon à Lyon : le juppéiste Michel Havard met entre parenthèses sa vie politique

par Rue89Lyon. 983 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La distribution de tracts est-elle un délit ?

par Rue89Lyon. 393 visites. 1 commentaire.

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. 207 visites. Aucun commentaire pour l'instant.