Actualité 

L’établissement pénitentiaire pour mineurs de Meyzieu toujours en crise

Le syndicat de surveillants UFAP Unsa a indiqué hier dans un communiqué que l’établissement pénitentiaire pour mineurs de Meyzieu souffrait d’un manque de personnel, évalué ces derniers jours à dix personnes. Alors que l’établissement est actuellement en travaux, les agents se plaignent d’agressions multiples de la part des jeunes détenus, que la direction ne parviendrait pas à enrayer. L’établissement est toujours sous pression.

 

Aller plus loin :

Une « prison » pour mineurs sans direction

Les mineurs en prison sont-ils au régime sec ?

Partager cet article