Actualité 

Législatives : Collomb en désaccord violent avec le PS

Le maire de Lyon avait été catégorique : au niveau de la fédération du Rhône, hors de question de lâcher du lest vis-à-vis d’Europe Ecologie Les Verts (EELV), qui briguait notamment la première circonscription pour leur candidat Philippe Meirieu. Mais les instances nationales du parti socialiste en ont décidé autrement hier. Les accords trouvés avec EELV indiquent que la voie libre sera laissée libre aux écologistes sur la première circonscription (le 5e arrondissement, une partie des 2e, 7e et 9e), ainsi que sur la neuvième circonscription (Givors-Mornant).

Gérard Collomb s’était fendu il y a quelques jours d’un communiqué de presse dans lequel il fustigeait Philippe Meirieu (EELV) et confirmait son soutien à son adjoint à la mairie, du parti radical, Thierry Braillard, pour la première circonscription. Le maire de Lyon n’aurait pas changé d’avis hier soir, selon Le Progrès, auquel il aurait même lâché : « Je vais soutenir un candidat dissident, alors oui, je peux être exclu » du PS.

 

A lire sur leprogres.fr

 

Sur les élections législatives :

Les circos réservées aux femmes dans le Rhône

Gérard Collomb fait barrage aux Verts

 

Partager cet article