Société 

Bienvenue sur Rue89Lyon

Mégalo / Sur le principe de l’édito qui a pour rôle de raconter « nous par nous-mêmes », voici une interview faite en famille. On vous dit tout sur notre relation passionnelle avec Rue89 et sur la vie rêvée de l’équipe.

 

 

Rue89Lyon : Comment est né ce fabuleux projet ?

Dalya Daoud de Rue89Lyon : Nous nous sommes constitués en petite équipe au printemps 2011, avec l’idée de lancer un pure-player d’information locale. Pour démarrer, prendre des conseils, il nous a paru évident de nous tourner vers des gens qui avaient eux-mêmes déjà réalisé (et réussi) ce type de projet. Quand nous en avons parlé avec Pierre Haski, co-fondateur de Rue89 à Paris, très vite l’éventualité de lancer une déclinaison locale de son site a pris forme. Nous avons alors travaillé sur la conception d’un pure-player local qui porterait le nom de « Rue89 » et auquel serait accolé celui de la ville, avec une identité et des idées propres, mais proches.

 

Quels sont les liens qui nous unissent à Rue 89 ?

Je suis inquiète du fait que tu te lances dans ce projet sans avoir déjà la réponse. Nous nous inscrivons pleinement dans la ligne éditoriale de Rue89, et nous aimerions développer de façon aussi pertinente le principe de l’info à 3 voix, qui permet de faire entendre celles de l’internaute, de l’expert à côté de celle du journaliste. Nous sommes autonomes sur la gestion de notre site, le traitement de nos sujets et leur présentation, mais il est évident que nous serons en lien continu. Nous partageons avec cette équipe l’envie de traiter l’actualité avec un regard décalé lorsque cela est approprié, l’envie aussi de prendre le temps pour l’analyse. Rue89 ouvre le débat avec l’internaute et il est souvent de grande qualité, ce qu’on voit très peu sur les autres sites d’info. Nous inventons le modèle avec Pierre Haski, une forme qui se rapproche de celle de la franchise. Nous bénéficions de la notoriété du nom et Rue89 s’impose davantage encore dans le paysage médiatique. Nous espérons que cela créera des émules dans d’autres villes.

 

Existera-t-il une spécificité lyonnaise ?

Sans doute, nous allons par exemple produire des formats vidéos réguliers. Et pour info, nous avons aussi un responsable commercial qui peut faire des comptes-rendus slamés de sa comptabilité. Des prestations qu’il propose à la vente, n’hésitez pas à faire des demandes par le biais de la page contacts.

 

Y a-t-il vraiment la place pour un nouveau média à Lyon ?

Evidemment. Cela n’a aucun sens de dire qu’il y a « trop » de médias dans cette ville. D’autant plus que le support Internet permet d’inventer une nouvelle forme de presse. Les médias locaux vont s’inscrire dans ce mouvement, et nous pensons l’initier d’une certaine façon à Lyon. L’idée n’est pas de supplanter les quotidiens régionaux par exemple. Nous prenons une place qui était vacante. L’avantage pour nous est de marquer le tempo, tout en inventant le concept. Nous avons envie de développer les liens avec des acteurs locaux. Par exemple, le Petit Bulletin, le meilleur hebdo culturel gratuit lyonnais de la planète, nous accompagne en tant que partenaire et associé.

 

Pourquoi toi plutôt que moi pour le poste de rédacteur en chef ?

Parce que je ne pose pas ce genre de questions.

Partager cet article
Tags

L'AUTEUR
Mickael de Drai
Mickael de Drai
Journaliste et vidéaste pénible pour Rue89Lyon et La brèche
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 543 visites. 1 commentaire.